Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RPL Info

Info locale Musique Culture Exposition loisirs du Pays Messin

FFMC: Conseil national de la Sécurité routière du 11 mai 2015

Publié le 12 Mai 2015 par RPL Info in FFMC, Conseil national de la Sécurité routière, moto, motard, actualité, rpl radio 89.2 la radio du pays lorrain

FFMC: Conseil national de la Sécurité routière du 11 mai 2015

Une sécurité routière entre bonnes intentions et coups de menton Conseil national de sécurité routière :

la FFMC approuve le projet en faveur de la formation mais dénonce une approche toujours anxiogène et emprunte d’un paternalisme pesant.

Le Conseil national de la Sécurité routière (CNSR) qui vient de se réunir ce 11 mai 2015 recommande d’améliorer la formation initiale des conducteurs par une approche plus orientée vers les situations réelles auxquelles les novices vont être confrontés et moins sur un contrôle d’acquisitions visant juste à obtenir un droit à conduire.

Concernant les deux-roues motorisés, l’approche de ce CNSR met également l’accent sur une meilleure prise en compte des situations où motocyclistes et scootéristes peuvent être victimes d’inattentions de la part des autres usagers.

Sur ce point, les annonces du ministre de l’Intérieur concernant les dangers du téléphone au volant vont aussi dans le bon sens.

Les Motards en colère approuvent également les intentions d’amélioration des infrastructures routières, ça ne fait que 35 ans que nous les demandons…

Et comme d’habitude, ça se termine par la surenchère de mesures gadget et des messages de sévérité en mode « Père Fouettard » (gilet fluo en cas d’urgence pour les motards, réduction de la vitesse à 80 km/h sur quelques tronçons…) pour justifier à nouveau toujours plus de surveillance, de contrôles et de soupçons à l’encontre des usagers (poursuite du développement du contrôle-sanction-automatisé).

Pour ça, la Sécurité Routière et ses représentants font preuve d’une contenance et d’une redondance à rendre jaloux les plus costauds des ralentisseurs hors-normes !

Reste à savoir ce qu’il restera de ces annonces et de leur mise en œuvre une fois qu’elles seront passées dans les calculettes du ministère de l’Economie et des finances qui comme son nom l’indique cherche à faire des économies et de la « sécurité rentière ».

Commenter cet article