Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RPL Info

Info locale Musique Culture Exposition loisirs du Pays Messin

Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Philippe RICHERT présente ses vœux à la presse

Publié le 13 Janvier 2016 par RPL Info in Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, Philippe RICHERT, Vœux 2016

Philippe RICHERT présente ses vœux à la presse A l’occasion des vœux à la presse, Philippe Richert a rappelé sa volonté de faire du Grand Est un laboratoire de la Démocratie Territoriale et est revenu sur l’organisation politique mise en place lors de la séance d’installation. Après avoir précisé l’articulation des fonctions exécutives autour des vice-présidents du Conseil régional, des élus délégués et des présidences de commission, il a réitéré l’ouverture faite à la gauche, tout particulièrement pour ce qui concerne la commission des finances. Philippe Richert a également réaffirmé son souhait de réunir, dans le cadre d’une conférence, les minorités politiques non représentées au sein de l’Assemblée régionale.

Il entamera prochainement des consultations à cet effet. Le Président de Région a insisté sur la place plus importante qu’il convient de donner aux citoyens. Rappelant l’expérience d’Alsace 2030, qui avait permis d’associer les socioprofessionnels, la société civile et les citoyens, il a indiqué que le choix du Nom de la Région devait donner lieu à un processus nécessairement participatif en plusieurs étapes associant des experts et les citoyens. Une méthode sera proposée lors de la prochaine séance plénière. La transparence est partie intégrante de cette affirmation de démocratie territoriale. Le processus de choix d’un déontologue pour la collectivité va être engagé, de même que les Commissions permanentes seront désormais ouvertes à la presse et au public.

Ce souhait de rendre la collectivité plus simple et plus accessible induit nécessairement que les élus soient proches à la fois de leur territoire et des lieux de travail de la Région. C’est à cette fin que des choix de dématérialisation et de recours aux nouvelles technologies ont été effectués. Philippe Richert a réaffirmé assumer totalement ces options qui permettent à la fois de simplifier et d’économiser. Le Président du Conseil régional a développé ses choix en matière d’organisation territoriale qui doivent allier efficacité, proximité et vision stratégique de la Région. Strasbourg est la capitale régionale et le siège du Conseil régional. Aux côtés de l’exécutif, la Commission permanente et les Commissions thématiques se tiendront à Strasbourg.

Metz accueillera les séances plénières. Philippe Richert s’est dit heureux du bon accueil réservé à ces propositions, tant de la part du Maire de Metz que de celui de Strasbourg. Il y aura trois « Maisons du Conseil régional » à Strasbourg, Metz et Châlons-en-Champagne où toutes les directions régionales seront représentées avec, à Châlons et à Metz, un secrétaire général. La territorialisation des services permettra la mise en œuvre territoriale des politiques régionales. Pour autant, il n’y aura pas de mouvement contraint de personnel.

Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Philippe RICHERT présente ses vœux à la presse

Demain, la Région portera plus loin ce choix de territorialisation avec un certain nombre d’agences territoriales qui s’organiseront en proximité sur l’ensemble de la Région.

Il devrait y en avoir 3 en Alsace, 4 en Champagne-Ardenne et 4 en Lorraine.

Les responsables des directions seront répartis entre les 3 Maisons de la Région, à hauteur de : - 4 à Châlons-en-Champagne, auxquels s’ajouteront 4 directeurs d’agences territoriales en Champagne-Ardenne ;

- 7 à Metz auxquels, s’ajouteront 4 directeurs d’agences territoriales en Lorraine ;

- 8 à Strasbourg, auxquels s’ajouteront 3 directeurs d’agences territoriales en Alsace. L’organisation de la Direction et la liste des directeurs préfigurateurs est jointe en annexe.

Cette nouvelle collectivité n’est pas uniquement un défi organisationnel et politique, il ne s’agit pas de juxtaposer trois anciennes régions et de trouver un équilibre entre les anciennes politiques menées. Il faut inventer une nouvelle politique

C’est ainsi un ensemble de partenariats qu’il faut construire avec les agglomérations, les 10 départements et l’Etat. Les sujets sont nombreux avec les départements et la question des transferts de compétences et de l’action respective des uns et des autres, notamment en matière de développement économique et d’organisation des transports interurbains et de scolaires, devra rapidement être évoquée.

Le Président de la Région est revenu sur sa rencontre avec le Premier Ministre lors de laquelle il a appelé à une nouvelle définition des relations entre l’Etat et les Région, souhaitant un travail plus en amont pour dégager ensemble de nouveaux champs d’actions.

Philippe Richert a proposé au Chef du Gouvernement de nouveaux partenariats en matière de développement économique et d’aides aux entreprises par des interventions en fonds propres, en matière de développement des infrastructures numériques, en matière de politique de l’emploi pour mieux articuler les politiques de lutte contre le chômage et la formation professionnelle.

Ce changement d’échelle avec les nouvelles régions doit également s’exprimer au niveau de l’Association des Régions de France (ARF). Philippe Richert a annoncé sa candidature à la présidence de l’ARF et fait part des soutiens des autres Présidents de Région avec lesquels il est en contact. Il proposera, en lien avec Alain Rousset, Président sortant de l’ARF, une gouvernance renouvelée.

Philippe Richert appelle à une nouvelle phase de la décentralisation. L’ARF doit devenir le Conseil des Régions de France. Avec François Baroin, Président de l’Association des Maires de France, ils ont d’ores et déjà évoqués les chantiers à mener entre les deux associations pour renforcer la décentralisation. Le Gouvernement, par la bouche de Manuel Valls, semble ouvert à de nouvelles expérimentations.

Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Philippe RICHERT présente ses vœux à la presse

Philippe RICHERT présente la constitution de la Direction Générale de la Région

A l’occasion de ses vœux à la presse et à la suite de son élection du 4 janvier dernier, Philippe RICHERT, Président du Conseil Régional d’Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, Ancien Ministre, a annoncé l’organisation de la Direction Générale :

- François BOUCHARD, Directeur Général des Services,

- François CHARLIER, Adjoint au Directeur Général des Services. Membres de l’équipe de Direction Générale, deux Secrétaires Généraux de sites ont été nommés pour favoriser la prise en compte des caractéristiques territoriales et assurer l’organisation en cohérence avec les politiques régionales pilotées par les directeurs préfigurateurs :

- Noël JOUAVILLE à Metz,

- Gérard COLIN à Châlons-en-Champagne.

La nouvelle organisation territoriale est un grand défi qui mobilisera toutes les énergies, en cohésion avec les 7 500 agents au service de l’intérêt général et des territoires réunis. La nouvelle collectivité doit désormais être organisée, les politiques régionales actuellement menées dans les trois Régions, harmonisées, en veillant au respect des trois sites à Châlons-en-Champagne, Metz et Strasbourg, en recherchant l’efficience de l’action publique régionale et en travaillant en proximité avec les territoires. Sans attendre la mise en place de la nouvelle organisation administrative, les services fonctionneront désormais sous l’autorité hiérarchique et fonctionnelle de 18 Directeurs préfigurateurs.

Ces Directeurs préfigurateurs, rattachés à la Direction Générale des Services, ont ainsi été nommés :

- Nathalie d’ACUNTO, pour le champ de compétences des ressources humaines,

- Fabrice COLLINET, pour le champ de compétences des affaires juridiques,

- Pierre GUNDELWEIN, pour le champ de compétences des systèmes de l’information,

- François de HEDOUVILLE, pour le champ de compétences de la communication institutionnelle,

- Marianne MENDOWSKI, pour le champ de compétences de la commande publique,

- Francis MURER, pour l’étude de l’organisation de l’information et de l’évaluation des dispositifs,

- Florian RIPERT, pour le champ de compétences des finances et du budget,

- Jean SALQUE, pour l’étude de la territorialisation des services,

- Frédéric GALLOIS, pour le champ de compétences de l’agriculture et de la forêt,

- Martine MACK, pour le champ de compétences de l’économie, de l’innovation, de l’enseignement supérieur et de la recherche,

- Olivier MARTIN, pour le champ de compétences des affaires européennes et internationales

- Aurélie MOUFFLARGE, pour le champ de compétences de la culture, du tourisme et des sports,

- François OBRECHT, pour le champ de compétences des lycées et des jeunes,

- Carine REBER, pour le champ de compétences de l’environnement et de l’aménagement du territoire,

- Steven THENAULT, pour le champ de compétences de la formation et de l’apprentissage, - Pascal WEIBEL, pour le champ de compétences du patrimoine immobilier,

- Florian WEYER, pour le champ de compétences des transports et de la mobilité,

- Tharcisse ZAEGEL, pour le champ de compétences de l’administration des assemblées, des moyens généraux et des services intérieurs.

Les Directeurs préfigurateurs ont pour mission de coordonner les moyens existants afin de piloter la mise en œuvre des politiques dans leurs champs respectifs, de proposer une organisation intégrée et de préparer une présence de la Région au plus près des territoires.

crédit photos : © Stadler / Région Alsace

Commenter cet article