Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
RPL Info

Info locale Musique Culture Exposition loisirs du Pays Messin

METZ LANCEMENT DE LA FORMATION IFAS - ÉVA SANTÉ

Publié le 5 Octobre 2021 par RPL Info in actualité, metz, EVA SANTE, ARS, IFAS, rpl radio 89.2 la radio du pays lorrain

METZ LANCEMENT DE LA FORMATION IFAS - ÉVA SANTÉ
Mardi 5 octobre, Jean Rottner - Président de la Région Grand Est, Virginie Cayré - Directrice Générale de l’ Ars Grand Est , Vanessa Diriart - Présidente de Galileo Global Education France, ont inauguré L’IFAS - Éva SANTE, le premier Institut de Formation d’Aides-Soignants en France à 70% digital et par apprentissage à Metz.
La crise sanitaire a mis en avant le travail absolument nécessaire des personnels soignants dont la pénurie s’est fait cruellement sentir. En unissant leurs forces et savoir-faire, les trois partenaires souhaitent innover et faire évoluer la pédagogie afin d’accroître le nombre de personnes en formation pour répondre au manque de main d’œuvre dans le secteur des services à la personne.
Une première promotion de plus de 30 apprentis a fait sa rentrée à L’IFAS - EVA SANTE début octobre. Plusieurs rentrées par an sont prévues pour répondre aux besoins des candidats et des entreprises. L’objectif est d’atteindre une centaine d’apprentis cette première année.
LA FORMATION
D’une durée de 18 mois, cette formation va faciliter l’accès aux étudiants éloignés des centres villes et simplifier l’accueil d’apprentis dans les établissements distants des centres de formation. L’ensemble du dispositif, tant pédagogique que d’accompagnement au quotidien des participants, permet d’attirer de nouveaux publics, susciter des vocations et stimuler l’attractivité du métier. Les employeurs se sont mobilisés et ont été impliqués depuis le début dans la conception du programme pédagogique de L’IFAS - EVA SANTE afin de répondre aux réalités pratiques du métier d’aide-soignant, en particulier les établissements des réseaux Orpea, Elsan, Korian, Colisée, AVEC et bien d’autres.
De fait, la formation est accessible à plus de personnes, forme plus d’aides-soignants et plus vite, tout en répondant aux attentes des potentiels étudiants : proximité, employabilité et rémunération (plus de 200 personnes ont entamé le processus de candidature en moins de 3 mois).
A l’issue des 18 mois, forts de l’exigence pédagogique et de la qualité des enseignements proposés, les étudiants obtiennent un Diplôme d'État d'Aide-Soignant – DEAS (s’ils ont validé la totalité des blocs de compétences - modules et compétences - et répondent aux critères de présence).
> La formation est ouverte aux personnes de plus de 17 ans à la date d'entrée. Celles-ci doivent fournir un certificat médical établi par un médecin agréé attestant de la compatibilité de leur état de santé avec l’exercice de la profession ainsi qu’une attestation médicale de vaccinations obligatoires.
> L’apprentissage devient une voie privilégiée pour devenir aide-soignant car il permet aux candidats d’être rémunérés et d’avoir une formation essentiellement pratique, sur le terrain, soutenue et enrichie par la formation théorique. Les apprentis sont rémunérés entre 27% du Smic (17/18 ans) et 100% du Smic (plus de 26 ans).
> 3 rentrées sont d’ores et déjà prévues :
Session d’octobre : 4 octobre 2021
Session de janvier : 3 janvier 2022
Session d’avril : 4 avril 2022
DEROULEMENT DU PROGRAMME
Il se découpe en l’équivalent de 22 semaines de formation et 34 semaines chez l’employeur.
> Après 4 semaines de formation intensives, l’apprenti est chez l’employeur qui organise avec lui, dans le respect des 35h/semaine, la répartition formation/travail. En moyenne, 1 jour à 1,5 jours de formation par semaine.
> 65% du temps de formation est en digital depuis chez soi, un tiers-lieu ou chez l’employeur. Des tablettes sont offertes aux étudiants pour les aider dans cette démarche. La plateforme est techniquement conçue pour être légère, donc consultable même dans des zones où le débit internet est faible.
> Les apprentis, en plus de l’accompagnement professionnel par l’équipe pédagogique de l’IFAS et leur maître d’apprentissage, bénéficient d’un soutien pour « apprendre à apprendre » en digital, faire le point régulièrement sur leurs difficultés et leurs besoins. La plateforme et les contenus digitaux, opérés par Studi, leader de l’enseignement 100% digital, sont conçus pour être accessibles aux personnes en situation de handicap, mais aussi à celles qui ont des difficultés de lecture, avec par exemple des liseuses automatiques intégrées.
> Sur 18 mois, 35 jours de formation en présentiel à Metz. Les jours en présentiel sont répartis avec souplesse 2 jours par mois. L’IFAS participe, au besoin, à la prise en charge des déplacements et peut prendre en charge le logement à Metz : tout est fait pour réduire le temps de déplacement et les contraintes. Des annexes du centre principal de Metz seront déployées successivement afin de minimiser les temps de déplacement des apprenants.
> Le présentiel est consacré aux gestes techniques, aux simulations, aux enseignements bénéficiant du travail en collectif, les échanges sur les questions les plus sensibles comme le rapport à la douleur et à la fin de vie.
Commenter cet article