Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RPL Info

Info locale Musique Culture Exposition loisirs du Pays Messin

Moselle Bilan 1er semestre 2016 de la délinquance

Publié le 21 Juillet 2016 par RPL Info in Préfecture de la Moselle, bilan, délinquance, actualités, rpl radio 89.2 metz moselle lorraine

Moselle Bilan 1er semestre 2016 de la délinquance

Le bilan de la délinquance au 1er semestre 2016 se caractérise essentiellement par :

• Une relative stabilité des atteintes aux biens en zone police comme en zone gendarmerie, mais avec une évolution des principaux agrégats particulièrement contrastée :

les vols avec violences sans armes tout comme les vols avec violences avec armes diminuent de près d’un tiers au 1er semestre 2016 par rapport au 1er semestre 2015, tandis que les cambriolages de logement – majoritairement localisés sur le sillon mosellan – connaissent un hausse d’un quart sur la même période, et que les vols de véhicules restent stables.

• L’agrégat des atteintes volontaires à l’intégrité physique demeure prégnant : les coups et blessures volontaires augmentent de 9% au 1er semestre 2016 par rapport au 1er semestre 2015, tandis que les homicides diminuent de -29%. Les violences intrafamiliales représentent toujours une part importante des atteintes volontaires à l’intégrité physique.

• Une augmentation sensible des infractions à la législation sur les stupéfiants, qui connaissent une évolution contrastée et illustrent la concentration de l’action des services sur les trafics et les usages reventes plutôt que sur les consommateurs et utilisateurs.

• Une progression sensible des infractions relevées par l’activité des services (IRAS), essentiellement due à l’augmentation des faits liées à la législation sur le travail et celles des infractions liées aux stupéfiants.

Interview Emmanuel BERTHIER, préfet de la Moselle

Le plan départemental de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée

Le plan départemental de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée constitue la déclinaison, au niveau de la Moselle, du plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée (VMA) adopté par le Ministre de l’Intérieur le 25 septembre 2013.

En 2015, les taux de cambriolages du département, qualifiés juridiquement de vols avec effraction (55,3 faits pour 10 000 habitants en zone police nationale (ZPN) et 34 faits pour 10 000 habitants en zone gendarmerie (ZGN)), et de vols à main armée (0,5 faits pour 10 000 habitants en ZPN et 0,25 faits pour 10 000 habitants en ZGN) sont légèrement inférieurs à la moyenne nationale (respectivement de 66 faits et de 1,2 faits pour 10 000 habitants). Cependant, ces délits causent des préjudices difficilement acceptables pour les victimes. Lorsqu’ils s’accompagnent de dégradations, le préjudice est souvent très supérieur au butin récolté.

Entre outre, les violences qui les accompagnent, ou simplement le viol de domicile qu’ils constituent, ont un impact traumatisant supplémentaire.

Après un 1er semestre 2015 favorable par rapport à 2014 avec une baisse de - 8,47% des cambriolages sur le département, le groupement de gendarmerie de la Moselle est de nouveau impacté, depuis le début de l'année, par une recrudescence du nombre de cambriolages sur sa zone de responsabilité (+ 17,3 %).

En zone police nationale, les vols par effraction et les vols par effraction dans les habitations ont augmenté respectivement de +15,2 % et +11,9 % au cours du 1er semestre 2016 par rapport à la même période en 2015.

Pour lutter contre ces infractions, ce plan propose un diagnostic de l’évolution de la situation en Moselle, un état des lieux des dispositifs déjà mis en place et des orientations pour lutter contre ces phénomènes de cambriolages et de VMA.

Interview du Le colonel, chef d’escadron Eric Bammé commandant du groupement départemental de gendarmerie de la Moselle

Commenter cet article