Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RPL Info

Info locale Musique Culture Exposition loisirs du Pays Messin

Ligue contre le Cancer de Moselle Une nouvelle action concrète au service des malades

Publié le 8 Février 2016 par RPL Info in ligue contre le cancer, moselle, soins de supports, activité Physique Adaptée, soins esthétiques, soutien psychologique, Conseils en alimentation, actualités, rpl radio 89.2 la radio du pays lorrain

Ligue contre le Cancer de Moselle Une nouvelle action concrète au service des malades

Une nouvelle action concrète au service des malades réalisée en Moselle par la Ligue contre le Cancer.

Plus de 8 millions de morts par an (dont 150 000 en France) et des projections dans le futur toujours plus inquiétantes : le cancer est la première cause de mortalité dans le monde, ainsi qu’en France (avec les maladies cardio-vasculaires).

Chaque 4 février est ainsi l’occasion de se pencher sur ce mal récurrent.

En Moselle, la Ligue est constamment dans la réflexion et dans l’action pour lutter contre le cancer. Aussi ces derniers mois, son Comité s’est attaché à développer des projets concrets au services des personnes concernées afin de leur proposer une nouvelle forme d’accompagnement, en mettant à leur disposition, à côté des traitements spécifiques du cancer, des soins et soutiens, avec pour objectif de diminuer les effets secondaires et améliorer la qualité de vie.

Quels sont les soins de support de la Ligue ?

Au niveau national, la Ligue soutient le développement des soins de supports et propose à ses différents comités de suivre certains projets à développer.

Elle précise que ces actions d’accompagnement doivent être proposées gratuitement aux personnes en cours de traitement et/ou après traitement.

Elle rappelle que ces accompagnements sont considérés comme des soins mais n’ont aucun rapport propre avec la médecine : ils viennent en complément des soins médicaux et non en remplacement. Les soins de support reposent sur la santé mentale et physique.

Ligue contre le Cancer de Moselle Une nouvelle action concrète au service des malades

Ainsi, la Ligue distingue quatre principaux soins de support qui accompagnent les malades et leurs proches :

1. L’activité Physique Adaptée (APA) Cela se présente sous forme de séances collectives visant à remettre en forme les malades. Les séances sont animées par un enseignant APA. Elles sont accessibles à toute personne quelque soit ses capacités physiques sous réserve de la délivrance d’un certificat médical de « non contreindication ».

2. Les conseils en alimentation Ils sont proposés par un diététicien ou un médecin nutritionniste. Cela a pour but de redonner le goût de la nourriture et conseiller les personnes malades sur leur alimentation. Cela permet de pallier aux effets secondaires de la maladie et des traitements anticancéreux.

3. Les soins esthétiques et socio-esthétiques Ces soins sont réalisés par des professionnels lors de séances individuelles ou d’ateliers collectifs. Le but est de permettre aux malades un moment de bien-être et de détente leur permettant de retrouver une estime de soi souvent mise à mal par les traitements. Tout comme les ateliers de conseils en alimentation, ils peuvent soulager les effets secondaires dus aux traitements.

4. Le soutien psychologique Cela peut être un soutien individuel ou collectif qui sera pris en charge par un professionnel. Il peut s’agir d’un psychiatre, un psychologue, un psychanalyste ou encore un psychothérapeute.

Le Comité de Moselle est depuis plusieurs années investi dans les actions de soins socio-esthétiques.

Elle a soutenu la mise en place d’ateliers au sein de différents hôpitaux ou encore par le subventionnement d’une association locale spécialisée sur cette thématique. Courant 2015, le Conseil d’Administration a décidé de développer deux nouveaux ateliers :

- Activité Physique Adaptée (APA), ouvert depuis novembre 2015

- Conseils en alimentation, ouvert depuis janvier 2016

Ligue contre le Cancer de Moselle Une nouvelle action concrète au service des malades
Commenter cet article